Contexte du pays

Colonisée par les Espagnols (1521), rachetée par les Américains (1898), puis sous occupation Japonaise (1942), la République des Philippines devient indépendante en 1946. Dans les années 1960, le pays bénéficiait d’une économie prometteuse, ravagée rapidement par la dictature de Ferdinand Marcos. En 1986, après 20 ans de régime autoritaire, la Révolution du Peuple permet un retour à la démocratie. Depuis, le pays reste marqué par une économie affaiblie, malgré les efforts du gouvernement actuel qui tend à rétablir une stabilité économique, fragilisée également par les catastrophes naturelles (typhons, séismes…). En 2015, les Philippines comptent 101 millions d’habitants. L’économie du pays est basée sur le secteur des services (centres d’appel des entreprises occidentales), l’agriculture et la population travaillant à l'étranger. Sa croissance économique est de 6 % mais se caractérise par de très fortes inégalités sociales : 26 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le pays figure pour l'année 2016 à la 116ème place sur 187 au classement de l’indice de développement humain publié par le Programme des Nations Unis pour le Développement.

Partenaires locaux

TUBIG PAG-ASA (TPA), « Eau de l’espoir », est l’entreprise sociale philippine créée en 2009 par Eau et Vie, pour intervenir dans les zones où l’opérateur officiel ne peut travailler. En partenariat avec les autorités et concessionnaires d’eau locaux, TPA. construit un réseau d’eau potable sécurisé, connecté à celui du concessionnaire de la ville, et la distribue dans chaque maison et lieu public des quartiers urbains défavorisés.
L’entreprise sociale élargit progressivement son champ d’action en devenant un acteur multi-services, incluant la gestion des services de collecte des déchets et des services d’assainissement. TPA assure de manière hebdomadaire tous les services associés, dont la facturation, la collecte des paiements et l’entretien du réseau, et ce pendant la durée de la concession. L’eau est facturée beaucoup moins chère que par les revendeurs informels et le coût du raccordement est adapté aux revenus des familles. La collecte des paiements se fait au domicile des clients par des employés issus des quartiers d’intervention, selon un rythme adapté à leurs capacités financières. Les équipes techniques de TPA assurent la maintenance du réseau (test de la qualité de l’eau mensuel, etc). Ainsi, les activités de TPA contribuent à la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies qui visent, d’ici 2030, à garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement à tous.


WATER AND LIFE PHILIPPINES (W&L) est une ONG locale, créée par Eau et Vie, chargée de concevoir et de développer, des services de gestion des déchets et d’assainissement, d’organiser les formations et les actions collectives, d’assurer un renforcement communautaire et enfin d’installer le dispositif de lutte incendie. L’ONG fournit des extincteurs et installe des bornes incendie, testés tous les mois. Elle constitue également des brigades de pompiers volontaires munis d’équipements de protection individuelle et entraînés par des pompiers professionnels partenaires. Les communautés bénéficient quant à elles de sessions de prévention et de formations aux premiers secours. Les activités de Water & Life permettent de renforcer l’organisation des quartiers défavorisés. Dans chaque quartier d’intervention, les besoins des communautés en matière de lutte contre les incendies, hygiène, assainissement et gestion des déchets sont évalués en amont avec l’aide de volontaires, ou des représentants des communautés. Les volontaires participent activement à l’organisation des activités (information, motivation, logistique…) et prennent part à des formations de renforcement de leadership ainsi qu’à des rencontres avec les volontaires des autres communautés.


Les projets

Historique

En 2009, TPA a construit son premier réseau d’eau à Sipac, dans les quartiers précaires au nord de Manille. Mi-2010, un incendie a ravagé le quartier, où 587 familles bénéficiaient d’un accès à l’eau potable courante. Suite à la catastrophe, les familles ont été relogées dans d’autres quartiers et TPA n'a pu continuer son projet. Fin 2010, le concessionnaire d’eau et partenaire du projet, Maynilad Water Services Inc., a proposé à TPA de lancer un nouveau projet à Cavite, dans la banlieue sud de Manille. TPA a ainsi ouvert sa première agence. Fin 2011, un partenariat avec l’homologue de Maynilad à Cebu (2ème ville du pays), Metropolitan Cebu Water District (MCWD) a été signé et TPA a ouvert une deuxième agence à Mandaue. Enfin, suite au relogement de nombreuses familles après le passage dévastateur du typhon Haiyan en 2013, TPA a ouvert une agence à Tanauan en 2016 et signé un contrat avec le concessionnaire d’eau Leyte Metropolitan Water District (LMWD).

Projets en cours

  • Cavite (Luzon) : Salcedo II, Manggahan, Pugad Ibon, Talaba II, Upper Sucat et prochainement Sitio Visayas.
  • Mandaue (Cebu) : Tipolo, Malibu, Paknaan et prochainement Tangke, Inayawan, Mantuyong et Dumlog.
  • Tanauan (Leyte) : Sacme Prime Town et prochainement, Pago.
  • Suite des projets

    A la fin de l’année 2014, Eau et Vie a signé localement, un partenariat avec la Fondation Vitens Evides International, MCWD, la Croix-Rouge néerlandaise ainsi que la ville de Cebu, visant à servir en eau courante 5 000 familles vivant dans des quartiers défavorisés de Cebu d’ici 2020. En septembre 2016, une nouvelle zone, Upper Sucat, a été raccordée à Cavite. Au début de l’année 2017, l’entreprise sociale a démarré un troisième projet dans les zones de relogement de Tanauan, sur l’ile de Leyte, dans un premier temps à Sacme Prime Town et très prochainement sur d’autres zones environnantes.

    Ainsi, en 20176, TPA poursuit l’installation des réseaux d’eau dans de nombreux quartiers urbains défavorisés de Cavite, Mandaue et Tanauan en raccordant les familles ainsi que les écoles et les centres de santé.

    Quant à W&L, l’ONG continue de dispenser des formations de prévention incendie et de sensibilisation à l’hygiène et à l’environnement, tout en développant les dispositifs de lutte contre les incendies (nouvelles installations, formation de brigades, mise en place de systèmes d’alarme, de plans d’évacuation...), d’assainissement, et de gestion des déchets (mise en place de services de collecte des déchets...) dans les quartiers où TPA intervient. W&L mène régulièrement des prospections dans d’autres quartiers précaires afin de mettre en place de nouveaux partenariats pour ainsi ouvrir de nouveaux projets et répondre aux besoins des communautés. L’ONG développera très prochainement un projet pilote de collecte des déchets à domicile.


    Chiffres clés - Projets en cours

    3 projets aux Philippines :

    • Cavite (sud de Manille), depuis 2011, dans les quartiers de Salcedo II, Manggahan, Pugad Ibon, Talaba II et Upper Sucat, où vivent 1 664 familles connectées à l’eau potable courante à domicile.
    • Mandaue (métropole de Cebu), dans les quartiers de Lower Tipolo, Malibu et Paknaan, où vivent 1 340 familles connectées à l’eau potable courante à domicile.
    • Tanauan (île de Leyte), projet en cours de lancement dans 1 zone de relogement accueillant actuellement 229 familles connectées à l’eau potable courante à domicile.
    Au total, ce sont plus de 17 782 bénéficiaires

    Lieux publics dans les quartiers d’intervention connectés à l’eau potable courante :

    • 14 robinets publics répartis sur l’ensemble des zones
    • 1 complexe sanitaire
    • 1 salle polyvalente
    • 1 église
    • 9 écoles et centres de santé

    Pompiers volontaires actifs dans les brigades de lutte incendie :

    • > Cavite : 121 volontaires répartis en 6 brigades
    • > Cebu : 265 165 répartis en (4 brigades)

    Sensibilisation à l’hygiène et à l’environnement :

    • Sessions mensuelles de sensibilisation à l’hygiène dans les écoles
    • Journée mondiale de l’eau
    • Journée mondiale du lavage des mains
    • Journées de nettoyage des quartiers
    • Journée mondiale de l’environnement

    Résultats Cavite/Mandaue fin 2016 :

    • 45 formations à la lutte contre l’incendie avec 1313 participants
    • 20 extincteurs distribués
    • 30 bornes incendies (depuis le début des projets)
    • 33 sessions de sensibilisation à l’hygiène au profit de 3086 bénéficiaires
    • 22 sessions de sensibilisation à l’environnement et à la gestion des déchets au profit de 1444 bénéficiaires
    • 56 réunions communautaires avec 1061 participants

    Objectifs 2015-2017 :

    Lutte contre l’incendie :

    • 1 volontaire pour 50 foyers
    • 1 extincteur pour 90 foyers
    • 1 borne incendie pour 200 foyers (objectif de 38 bornes sur l’ensemble des zones de Cavite et de Cebu)
    • 2 entrainements par zone par an

    Sensibilisation à l’hygiène :

    • 750 bénéficiaires par an
    • 2 sessions de sensibilisation par zone par an

    Assainissement :

    • Construction de toilettes publiques dans chaque quartier n’en disposant pas
    • Diminution de 50% de la défécation en plein air
    • Recherche de solutions innovantes (récupération d’eau de pluie…)

    Gestion des déchets :

    • Réduction de 50% des déchets dans les quartiers d’intervention
    • Création d’emploi (services de ramassage des déchets…)
    • 2 journées de nettoyage par zone par an.
    • Participation de 50% des habitants aux activités de nettoyage des quartiers

    Actualités

    De l'eau pour Noël

    De l'eau comme cadeau pour Noël ? Une réalité pour Pugad Ibon...

    Ménage de Salcedo

    100 personnes présentes pour nettoyer le bidonville !

    Reportage Eau et Vie

    Mise en image des activités par le fonds Suez Environnement Initiatives...

    De l'eau à Manggahan

    Après l'ouverture du réseau de Salcedo II à Cavite, c'est au tour de Manggahan...

    Pages