Objectifs

En promouvant, depuis 2008, l’inclusion des quartiers précaires au cœur des villes par le raccordement à un réseau d’eau potable, l’accès à l’assainissement, à la prévention incendie, à la formation et la mobilisation communautaire, Eau et Vie contribue à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Les activités d'Eau et Vie s'appuient sur les BESOINS de la population et contribuent :


  • ­ à la diminution des maladies et des dépenses liées à l’eau et à la santé,
  • ­ à l'augmentation des ressources économiques par le gain de temps et la création d'emplois,
  • ­ à l’amélioration de l’environnement et de l’estime de soi des personnes vivants dans les quartiers urbains précaires,
  • à la diminution des tensions et des violences inhérentes à un habitat insalubre,
  • et à l’accès à l’éducation et aux droits.

Une approche innovante

Sur la base de l'ENTREPRENARIAT SOCIAL , et en lien avec les communautés et les autorités locales, Eau et Vie accompagne la création d' ENTREPRISES LOCALES qui construisent des réseaux d’eau dans les quartiers précaires et la distribuent dans chaque maison en assurant tous les services associés (facturation, collecte des paiements et maintenance des infrastructures) et ce pendant la durée de la concession (10 à 15 ans). Les lieux publics sont également raccordés au service.

Eau et Vie crée également des ASSOCIATIONS LOCALES chargées des formations à l’hygiène, du renforcement des communautés, de la mise en place d’un dispositif de d’assainissement et de gestion des déchets. L'association est un incubateur de projets pour l'entreprise sociale.

Durant une période d’environ 10 ans, les deux entités travaillent en étroite collaboration dans les quartiers d’intervention, afin d’asseoir les services et d’organiser leur durabilité. La gestion des services d’eau, de déchets et d’assainissement doit à terme être reprise par les autorités ou opérateurs locaux.

" Eau et Vie participe ainsi à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD), qui font suite aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), projet adopté par les Nations Unies en 2015 pour réduire la pauvreté dans le monde"


Expérience

L’expérience montre que la construction d’infrastructures (réseaux d’eau, latrines, égouts) a un impact positif et durable à condition qu’un accompagnement social des bénéficiaires structure leur mobilisation dans la mise en œuvre des projets. Il s’agit de renforcer leur capacité à s’organiser en une communauté qui vise un objectif partagé (l’amélioration de leurs conditions de vie), ainsi que d’organiser un lien de proximité adapté entre ces populations et les fournisseurs des services urbains. Les habitants des zones précaires ne sont pas de simples bénéficiaires mais des acteurs du développement avec des droits et une expertise.

Au niveau de la ville, les activités d’Eau et Vie permettent d’intégrer graduellement les habitants des quartiers précaires dans l’économie formelle, d’assurer une couverture des services de base élargie. Au niveau des opérateurs locaux d’eau, de déchets et d’assainissement, leurs réseaux sont étendus et sécurisés, la couverture par leurs services élargie et la corruption des agents sur le terrain réduite.

Travailler en collaboration avec la population, les leaders des quartiers, les autorités locales et les concessionnaires d’eau, d’assainissement et de déchets participe à la réussite des projets.


Pays d’intervention

Aujourd’hui, Eau et Vie travaille dans les quartiers défavorisés urbains des Philippines, du Bangladesh et de la Côte d’Ivoire.

Historique

Eau et Vie, ONG française fondée en 2008, est née de la volonté d'améliorer durablement les conditions de vie des populations les plus défavorisées. Les fondateurs, Valérie Dumans et Philippe de Roux, se sont rencontrés aux Philippines lorsqu'ils travaillaient pour le programme de micro-crédit social UPLiFT soutenu par l'association Inter Aide. Après leur retour en France, ils ont poursuivi leur engagement au sein d’ONG, de collectivités publiques ou d’entreprises sociales.