L’assainissement : un défi gigantesque

L’explosion démographique des grandes villes n’a pas été accompagnée par la mise en place d'infrastructures d’assainissement adaptées. Cette situation est d’autant plus critique dans les zones défavorisées à forte densité.
Dans les bidonvilles, certaines familles ont leurs propres toilettes à domicile, mais sans système efficace de vidange des fosses. Les autres utilisent les latrines collectives ou, à défaut, font leurs besoins en plein air. Les systèmes d’évacuation des eaux étant quasi inexistants, les eaux usées et eaux de surface stagnent et PROPAGENT DE NOMBREUSES BACTERIES.

Ces conditions génèrent de nombreux problèmes sanitaires et environnementaux.


La réponse d'Eau et Vie

L’accès à l’eau étant étroitement liée à l’assainissement, Eau et Vie a développé une approche globale. Les équipes locales d’Eau et Vie dressent un diagnostic des services d’assainissement existants (état des lieux, acteurs présents, stratégies existantes…), par zone d’intervention. Des solutions pour l’évacuation des eaux usées ou de pluie sont étudiées par les équipes techniques. Eau et Vie négocie avec les autorités afin de METTRE EN PLACE UN SYSTEME DURABLE D'EVACUATION DES EAUX et de COMPLETER LES EQUIPEMENTS DE LATRINES, en partenariat avec la communauté et des professionnels du secteur, locaux et internationaux.

Associations locales

Les associations locales, Water and Life Philippines et Water and Life Bangladesh, travaillent en partenariat avec les autorités locales et des professionnels du secteur pour réaliser les projets d’assainissement, en réponse aux besoins spécifiques des quartiers.

« Réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas accès à (…) des services d’assainissement de base. »

« Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans. »

Cible 7C et 4A des Objectifs du Millénaire pour le Développement (Nations Unies)

Les données sont encore alarmantes :

2,4 milliards de personnes ne disposent pas d’installations sanitaires adéquates.

L’absence de services d’assainissement adéquats dans les pays en développement est la principale cause de la mort des enfants de moins de 5 ans.

Dans la majeure partie du monde en développement, l’eau insalubre menace bien plus la sécurité humaine que les conflits violents.

Source : Oxfam