Photos : 1. Sipac, bidonville sur pilotis - 2. Vie quotidienne (lessive à la main) - 3. Renforcement communautaire - 4. L'équipe de TPA/W&L - 5. Construction du réseau d'eau - 6. Collecte des paiements

Sipac : pour la première fois, de l’eau coule dans le bidonville !

Sipac (Manille, Philippines) - 14 octobre 2009

Eau et Vie a démarré ses activités avec un projet pilote à Navotas, dans le bidonville de Sipac. Navotas, l'une des 17 municipalités de la capitale des Philippines, s’étale le long de la baie de Manille. Sa population travaille majoritairement dans l’industrie de la pêche (commerce du poisson, réparation de filets...). De nombreux bidonvilles sont installés le long de la baie, ils accueillent les familles arrivant massivement à la capitale dans l'espoir de trouver un travail.

Sipac est un bidonville sur pilotis. Plus de 3 500 familles y vivent, au-dessus de la mer, dans des conditions sanitaires très précaires.

Christine Balsan, première expatriée d’Eau et Vie, arrive aux Philippines en septembre 2008 afin de monter le projet pilote. L’entreprise sociale Tubig Pag-Asa (TPA), « Eau de l’Espoir », et l’association locale Water and Life (W&L) Philippines voient le jour début 2009. Après plusieurs mois de négociations avec l’opérateur d’eau local (Maynilad Water Services Inc.), les autorités et communautés locales, l’entreprise sociale TPA démarre les travaux de construction du réseau dans le bidonville de Sipac dès septembre 2009.

Le 14 octobre 2009, le projet pilote d’Eau et Vie se concrétise : les premières familles de Sipac ont pour la première fois de l’eau courante à domicile. En août 2010, ce sont 585 familles, soit près de 3 000 personnes qui sont connectées au réseau de TPA.